26 novembre 2018 - 16:06 |

Les petits exportateurs d'ananas devraient miser sur les marchés de niche, selon CBI

L'importation d'ananas frais sur le marché européen s'est stabilisée à environ 900 000 tonnes (t) ces dernières années, dominée par une poignée de multinationales telles que Dole, Del Monte Foods, Fyffes et Chiquita. Selon le rapport du Centre pour la prmotion des importations des pays en développement du ministère des affaires étrangères aux Pays-bas (CBI), dont se fait l'écho Freshplaza, 80% des ananas que l'Europe importe sont de la variété MD2 ; ils pèsent en moyenne 1 à 2,5 kilos et sont, pour la plupart, de la catégorie I ou à la catégorie Extra. Le transport d'ananas frais par voie maritime se fait généralement en combinaison avec le commerce de la banane.

L'Allemagne, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Italie et la France importent les fruits directement de leur pays d'origine, cette commercialisation directe représentant les trois quarts du total des importations. Au Royaume Uni, le marché de l'ananas a connu la plus forte progression en 2017, de l'ordre de 15% en 2017.

"En général, les consommateurs européens sont intéressés par les fruits tropicaux comme les ananas, mais leur consommation dépend de la disponibilité, du prix au détail et comment le produit est présenté", notent les auteurs.

Ainsi, les petits exportateurs des pays en développement devraient chercher des moyens de se distinguer en termes de qualité, de prix et de durabilité, et d'éviter la concurrence avec les multinationales. "Ils pourraient ainsi astucieusement se concentrer sur des marchés de niche comme les fruits socialement responsables, la production écologique ou biologique ou les spécialités comme les ananas nains", préconise le CBI.

Mots-clés: 
Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +