27 mars 2015 - 00:00 |

Comesa accorde une nouvelle année de répit à l'industrie sucrière au Kenya

Le Kenya pourra, une année encore, imposer des restrictions à ses importations de sucre afin de redynamiser son industrie locale, a décidé le Common Market for Eastern and Southern Africa (Comesa). L'autorisation de limiter ses exportations avait expiré en février mais le Kenya avait demandé à ce que la mesure soit reconduite pendant deux ans encore, rapporte Reuters. Nairobi n'a donc obtenu qu'un an.

L'industrie sucrière locale souffre de coûts élevés de production et tente d'accroître sa production . La production annuelle est de 600 000 t face à une consommation de l'ordre de 800 000 t. Le déficit est couvert par des importations qui obéissent à des quotas sévères édictés par Comesa.

 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +