27 août 2019 - 15:03 |

Banane, avocat, canne à sucre pour fabriquer des batteries

Le Groupe de recherche en physique des plasmas de l'Université nationale de Colombie (UNAL), à Manizales, travaille depuis six mois sur le prototype d'une batterie organique fabriquée à partir de déchets végétaux, tels que les pelures de banane, la bagasse de canne à sucre ou les graines d'avocat, rapporte FreshPlaza à partir d'une information de Noticias de la Sciencia.

Ces batteries auraient pour avantage de ne pas présenter les effets contaminants des piles ordinaires et de fournir une utilisation à la peau de banane, la graine d'avocat et la bagasse de la canne à sucre.

Selon le professeur Favio Nicolas Rosero Rodriguez, du département de Physique et de chimie de la Faculté des sciences naturelles et chercheur principal dans le domaine des énergies renouvelables et des piles organiques à l'UNAL, dans la prochaine phase de l'étude, les chercheurs créeront trois prototypes de batteries avec chacun des produits. Ceci leur permettra d'identifier l'efficacité de chacun de ces matériaux, en fonction des performances des batteries disponibles sur le marché.

Ce procédé permettra de se débarrasser facilement des piles organiques usagées car elles se décomposeront et constitueront de l'engrais.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +