27 septembre 2017 - 13:45 |

Après les chenilles, les oiseaux granivores menacent le maïs au Burkina

"Après les menaces des chenilles principalement sur les cultures de maïs, c'est à présent les oiseaux granivores qui commencent à envahir les productions céréalières, surtout de mil, dans leurs zones habituelles de développement dans la région du Sahel" du Burkina Faso, rapporte FewsNet de l'USAID. Et "les menaces d'attaques terroristes dans cette région pourraient limiter les opérations de lutte aussi bien par les producteurs que par les services techniques".

Ceci dit, le reste de la situation est plutôt bonne. Depuis la fin août, les pluies sont régulières et les récoltes précoces -10 à 20 jours plus tôt que la moyenne de ces cinq dernières années- de niébé, arachide, maïs et fonio renforce la situation alimentaire des ménages.

Quant aux prix, à fin août et par rapport à une moyenne sur les cinq derniers années, le maïs était stable mais les prix du sorgho et du mil étaient de 8 à 16% supérieurs.

Filières: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +