27 octobre 2017 - 22:30 |

Diminution de 39% des subventions sur le coton en 2016/17

Les subventions en faveur du secteur cotonnier se sont élevées à $ 4,5 milliards en 2016/17, en baisse de 39% selon l’estimation du Comité consultatif international du coton (CCIC). Une nouvelle baisse qui s’ajoute à celle de 30% en 2015/16, signe que le prix du coton est relativement élevé. Dix pays ont accordé des subventions qui ont représenté en moyenne 11 cents la livre contre 18 cents en 2016/17.

Si les subventions ont certes à nouveau baissé lors de la campagne 2016/17, la part de la production cotonnière mondiale bénéficiant d’une aide directe de l’État s’élève à 70%. Elle était en moyenne de 55 % entre 1997/98 et 2007/08 ; elle a grimpé à environ 83 % environ en 2008/09 puis diminué à 48% en moyenne de 2009/10 à 2013/14 pour remonter à 76% en 2014/15 et diminuer à 71% en 2016/17. Pour la Chine, le montant total des subventions accordées par le gouvernement chinois est estimé à $3,3 milliards en 2016/17 contre $5,5 milliards en 2015/16.

Dans certains pays, comme le Brésil, le Pakistan et l’Inde, les programmes de prix de soutien minimaux n’ont pas été déclenchés ou n’ont été que partiellement actifs pendant la campagne 2016/17, car les prix du marché étaient supérieurs aux prix d’intervention du gouvernement pendant la majeure partie de la campagne, note le CCIC.

L’Union européenne – Grèce et Espagne – octroie les aides les plus importantes au coton, elle est suivie par la Chine, puis la Turquie.

Plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest ont subventionné les intrants cotonniers en 2016/17, comme lors des deux campagnes précédentes, en particulier sur les engrais et les semences. En 2016/17, le Mali a accordé environ $35 millions (6 cents par livre) ; le Burkina Faso a versé $32 millions (5 cents USD/livre) ; la Côte d’Ivoire $ 15 millions (5 cents/livre) et le Sénégal $ 2 millions (13 cents /livre).

Source : CCIC
Pays: 

Commentaires

Mais le CCIC ne tient compte que de l'aide semi-couplée (de la boîte bleue) de l'UE qui ne correspond depuis 2005 qu'au tiers de son aide totale au coton dont les 2/3 sont découplées et notifiées dans la boite verte à l'OMC. En fait son aide totale à la production de coton a été de 799 millions d'euros en 2016 (ou 850 millions de dollars) soit, pour une production de 504 920 tonnes, de 1571,3 $ par tonne ou 71,3 cents par livre pour lUE28 (en fait pour la Grèce, l'Espagne et la Bulgarie). Mais il y a une énorme différence entre les données de l'USDA et celles d'Eurostat pour la production de l'UE de 2016 puisque l'USDA donne seulement 282 596 tonnes pour 2016 (moyenneLes subventions des Etats-Unis et de l'UE au coton de 1995 à 2014 de 2015-16 et 2016-17). J'ai posé la question à l'USDA et n'ai pas eu de réponse et vais la poser à Eurostat. Voir "Les subventions des Etats-Unis et de l'UE au coton de 1995 à 2014", SOL, 29 octobre 2017, à télécharger sur https://www.sol-asso.fr/analyses-politiques-agricoles-jacques-b-2/

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +