28 janvier 2019 - 16:09 |

L'OCP marocain investit un milliard dans les engrais au Nigeria

OCP Africa va investir un milliard de dollars au Nigeria pour créer deux usines d’engrais, a annoncé le 18 janvier le groupe marocain. Ceci permettra de réduire les importations notamment de DAP (à base de phosphate et d'ammoniac) en provenance du Maroc et ainsi rééquilibrer la balance commerciale bilatérale, de stimuler la production locale d'engrais notamment à base d'ammoniac dont le Nigeria dispose en volumes importants, voire d'en exporter au Maroc, a expliqué en substance .Mohamed Hettiti, directeur général d'OCP Africa, lors d’une conférence de presse à Lagos. Tout ceci, bien évidemment, créera des emplois et de la valeur ajoutée locale.

En outre, l'OCP a l'intention de construire deux usines de mélange dans les Etats d'Ogun et de Kaduna, qui devraient être opérationnelles en septembre 2019, rapporte Nigerian Tribune.

Mohamed Hettiti a également rappelé que l'OCP était impliqué dans d'autres projets au Nigeria, dont le laboratoire ambulant School Laboratory qui, depuis 2017, teste les sols et propose, sur place, "le bon engrais pour la bonne culture pour le bon sol". Selon l'OCP, l'objectif en 2018 était d'atteindre 70 000 agriculteurs mais en novembre seulement 67 600 l'avaient été dans les Etats de Kaduna, Katsina, Bauchi et Kano. L'objectif en 2019 est d'atteindre les 100 000.

Autre projet en cours, Agribooster pour augmenter les rendements et les revenus. "En Amérique, le taux d'utilisation d'engrais par hectare est entre 200 et250 kg, mais au Nigeria, on ne met que 8 kg à l'hectare. En Amérique, on produit 4 à 5 t de maïs par hectare et au Nigeria on en produit moins d'une tonne. Donc, vous voyez la différence", souligne le responsable.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +