28 janvier 2020 - 00:11 |
à Abidjan

CommodAfrica et l'ISTC ouvrent leur 2è Séminaire journalisme et agriculture à Abidjan

L'Institut des sciences et techniques de la communication (ISTC) et CommodAfrica ouvrent aujourd'hui, à Abidjan, leur 2ème Séminaire de sensibilisation des étudiants journalistes et communicants aux questions agricoles (lire notre article sur la première édition).

"Notre formation à l'ISTC est basée essentiellement sur le journalisme et la communication. Ce séminaire en partenariat avec CommodAfrica permet d'inciter les journalistes à se spécialiser dans les questions agricoles, un peu comme d'autres se spécialiseront dans les domaines sportif, politique, économique, etc. C'est une opportunité pour l'ISTC", souligne  Dr.Rémi Yao, Directeur des Ecoles et enseignant-chercheur.

Deux nouveautés sont à signaler cette année par rapport à la première édition en mars 2017. Tout d'abord, des thématiques avec notamment la montée en puissance du consommateur local, la formation et l'information, l'e-agriculture, etc. ; au total, environ 35 personnes, agriculteur, éleveur, journalistes, blogueurs, institutionnels, bailleurs, agroindustriels, start-ups, responsables de filières, artisans viendront parler de leurs activités, de leurs défis et des enjeux majeurs pour un pays agricole comme la Côte d'Ivoire.

Deuxième nouveauté cette année, la participation de l'Ecole supérieure d'agronomie de l'Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro : jeudi, la vingtaine d'étudiants de l'ISTC et la dizaine d'étudiants de l'INP seront mis en situation.

"La participation cette année de l'INP revêt pour nous un intérêt particulier car l'ISTC veut s'ouvrir à d'autres établissements", explique Rémi Yao.

L'ISTC, rappelle-t-il, est un groupe de cinq écoles : l'Ecole de journalisme, l'Ecole des communications et technologies de l'audiovisuel, l'Ecole des publicités et marketing, l'Ecole de production audiovisuelle, l'Ecole des arts et images numériques. "Nous avons au total 907 étudiants et en journalisme nous tournons autour de 250. Tous les autres sont des communicants."

Durant cette semaine, suivez notre séminaire sur Twitter #presse&agri

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +