28 avril 2020 - 14:22 |

L'UEMOA s'inquiète pour la période de soudure, de juin à août, et d'une aggravation en 2021

Hier, les chefs d’Etat de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), sous la présidence du président ivoirien Alassane Ouattara, président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union, ont tenu une session extraordinaire en visioconférence. Le point a été fait sur la pandémie de Covid-19 dans l’Uemoa.

 

Son impact économique est estimé à FCFA 5284,9 milliards (€ 8 milliards) avec une dégradation sensible du taux de croissance moyen qui ressortirait à 2,7%, soit une réduction de près de quatre points de pourcentage par rapport à la prévision initiale de 6,6% dans l'ensemble de l'Union. Le déficit budgétaire -dons compris- devrait se dégrader pour représenter 5,5% du PIB contre 2,7% initialement prévu.

"La Conférence note avec préoccupation la situation alimentaire et nutritionnelle particulièrement difficile pour une certaine frange des populations de l’Union, qui aura besoin d’une assistance alimentaire et nutritionnelle immédiate pendant la période de soudure (juin-août 2020). Cette vulnérabilité alimentaire, essentiellement due à la situation sécuritaire, pourrait se dégrader davantage avec la crise sanitaire du Covid-19", selon le communiqué.

"La Conférence relève par ailleurs que les difficultés liées aux importations, la fermeture des marchés, les mesures de confinement et la mise en quarantaine des zones touchées par la pandémie pourraient priver les producteurs ruraux d’un accès facile aux intrants agricoles et affecter négativement les résultats de la campagne 2020/21 (lire nos informations Inquiétudes dans la filière riz au Nigeria et en Afrique) déjà sous la menace du péril acridien avec l’installation prochaine de la saison des pluies. Cette situation pourrait déboucher sur une aggravation de la situation alimentaire et nutritionnelle pour la région en 2021."

"La Conférence, consciente que les couches vulnérables sont très affectées par les mesures prises pour limiter la propagation de la pandémie à Coronavirus, recommande aux Etats membres de mettre rapidement en œuvre les mesures d’atténuation prises en leur faveur."

 

 

 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +