28 mai 2014 - 13:00 |

Les OGM toujours bannis au Zimbabwe

Le pays mise sur des initiatives pour accroître la productivité

 Le gouvernement du Zimbabwe par la voie de son ministre de l’Agriculture, de la mécanisation et du développement de l’irrigation, Joseph Made, a réaffirmé l’interdiction de la production et de la vente de produits à base d’OGM et ce en dépit d’une pression croissante pour autoriser les OGM. ”Ce qui importe pour nous, c’est la disponibilité à temps des intrants (pour les agriculteurs). Ce sont des questions essentielles qui nous permettront d’augmenter la production et non les OGM en soi”, a déclaré Joseph Made.
Affirmant qu’aucune étude concluante n’avait été menée sur les OGM, en particulier sur les effets sur la santé, le ministre a également souligné que le pays ciblait les marchés des aliments produits naturellement où la demande est élevée.
En outre, Joseph Made a indiqué que le gouvernement s’emploie actuellement à rétablir les exportations de bœufs vers l’Union européenne, qui sont depuis 10 ans interdites en raison de foyers de maladies. ”Ce n’est pas un secret que toutes les viandes sur le marché européen doivent être sans OGM . Il y a un marché de niche pour notre boeuf et nous aimerions participer à ce secteur parce que nous sommes sans OGM, a déclaré le ministre .

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +