28 mai 2020 - 16:52 |

Chute des exportations ivoiriennes de cacao, café et coton sauf de caoutchouc

Sur les quatre premier mois de l'année, les exportations de caoutchouc naturel ont enregistré une hausse très forte chez le premier producteur africain, de l'ordre de 67,2% par rapport aux quatre premiers mois de l'année dernière, à 422 721 t, selon les statistiques du port d'Abidjan.  A noter que les chiffres pour le mois d'avril sont encore provisoires mais que ceux pour le mois de mars ont été fortement révisés à la hausse, à 86 692 t contre 59 336 t estimées précédemment.

Toutes les autres grandes matières premières agricoles ont baissé. Ainsi, les exportations de fèves de cacao de Côte d'Ivoire ont reculé de 3% par rapport à la même période en 2019, à 1 251 199 tonnes (t). Pour le mois d'avril, les chiffres sont provisoires. Quant aux statistiques sur le mois de mars, elles ont été révisées à la hausse avec des expéditions de l'ordre de 70 889 t contre 68 036 t estimées précédemment.

La baisse a été encore plus forte, de l'ordre de 14% à 222 782 t, pour les produits semi-transformés du cacao, notamment la poudre et le beurre.  Sur le seul mois d'avril, les exportations seraient de 19 704 t contre 34 184 t en mars, 31 326 t en avril 2019 et 38 207 t en mars 2019. Les expéditions d e beurre n'ont été que de 107 en avril contre 1 001 t en mars, 1 440 t en avril 2019 et 1 484 t en mars 2019. S'agissant du beurre, ces chiffres sont respectivement de 1 433 t, 4 363 t, 2 772 t et 5 330 t.

La performance de la filière coton a également été médiocre avec des exportations en forte baisse, de l'ordre de 25,1% sur ces mêmes quatre mois par rapport à début 2018. Les volumes cumulés expédiés ont totalisé 99 068 t contre 132 350 t l'année dernière. A noter que les chiffres sur le seul mois de mars ont été légèrement révisés à la hausse, à 26 134 t contre les 25 309 t annoncé précédemment.  Ces statistiques comprennent le coton ivoirien mais aussi les volumes provenant du Burkina Faso et du mali et qui sont expédiés par les ports ivoiriens.

Quant au café, les ventes à l'international ont chuté de 19,3%, à 18 957 t sur cette même période des quatre premiers mois de l'année. Selon les chiffres provisoires, les expéditions sur le seul mois d'avril auraient chuté à 3 605 t contre 8 005 t en avril 2019 ; elles avaient déjà glissé à 6 268 t en mars contre 8 431 t en mars 2019.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +