28 juillet 2022 - 17:27 |

Au Ghana, les importations de produits laitiers ont grimpé de 30% en 2021

Les importations de produits laitiers au Ghana ont progressé de 30% en 2021 pour atteindre $127 millions.

La production nationale de lait frais demeure très faible, moins de 1% du marché laitier du pays, l’offre est principalement composée de lait reconstitué.

Historiquement,  souligne le département américain de l’Agriculture (USDA), le marché traditionnel ghanéen, composé de marchés à ciel ouvert et d'épiceries relativement petites, est peu propice à la commercialisation du lait frais en raison de la logistique de la chaîne du froid et des coupures d’électricité. Toutefois, le fort développement des centres commerciaux  dans les villes du pays suscite une demande additionnelle de lait frais.

Le principal fournisseur de lait frais d’origine nationale, Nature Farms Ghana Ltd, ambitionne de porter sa capacité de  production à 50 000 litres par jour, contre 7 000 litres actuellement, avec une étape à 10 000 litres en 2022. Mais, remarque l’USDA, jusqu’à présent l’usine ne fonctionnait qu’à la moitié de sa capacité faute d’un approvisionnement suffisant en lait frais.

L’industrie laitière ghanéenne est toutefois dynamique avec cinq acteurs principaux : le suisse Nestlé, Fan Milk Plc, filiale du français Danone, le sud-africain Promasidor, le néerlandais FrieslandCampina et le danois Arla Foods.

A noter qu’au cours de ces cinq dernières années (2017-2021), les exportations de lait et produits laitiers du Ghana vers d’autres pays d’Afrique de l’Ouest – Côte d’Ivoire, Nigéria, Sénégal- ont considérablement augmenté pour atteindre $16,4 millions en 2021, en hausse de 62% par rapport à 2020.

 

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +