28 septembre 2018 - 14:29 |

Réhabiliter la femme permettrait d'augmenter de 10% la production agricole en Afrique

Combler les écarts entre les sexes en Afrique permettrait d'augmenter la production et la consommation alimentaires de près de 10%  et de réduire la pauvreté d'environ 13%, selon une étude de la FAO et de l'Union africaine, "Ne laisser personne de côté", présentée lors d'un événement organisé en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

"Les faits prouvent que lorsque les femmes peuvent agir de manière autonome, les exploitations sont plus productives, les ressources naturelles sont mieux gérées, la nutrition est améliorée et les moyens d'existence sont plus sûrs", a déclaré José Graziano da Silva, directeur général de la FAO.

En effet, dans certains pays africains, les femmes représentent 60% de la force de travail dans les exploitations familiales. Elles sont principalement responsables des activités agricoles telles que la culture des légumes, la préservation des récoltes et l'élevage des petits ruminants comme les moutons et les chèvres. Rappelons aussi que les femmes sont également responsables de l'alimentation de la famille et préparent les repas.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +