28 octobre 2015 - 09:15 |

Le Salon du Chocolat 2015, toujours aussi "tendance", ouvre ses portes à Paris

On se pressait hier soir à l'inauguration Porte de Versailles, à Paris, de la 21ème édition du Salon mondial du Chocolat, notamment pour son défilé de mode traditionnel alliant les grands noms de chocolatiers, de la haute couture et du monde people.

Sur deux étages, soit 20 000 m2, les organisateurs, parrainés par Cacao Barry, attendaient 700 participants venus de 40 pays pour un salon dont le thème cette année est "Expressions Cacao, Innovations Chocolat". Parmi les exposants, 16 pays producteurs avec, au premier chef, les leaders africains comme la Côte d'Ivoire, le Ghana ou encore Sao Tomé, des équipementiers comme Buhler, mais surtout de très nombreux chocolatiers du monde entier avec leurs chefs pâtissiers et tout l'univers de la gastronomie, du packaging et du luxe (la voiture DS5 est aussi exposée…) sont au rendez-vous. A noter que le nombre de stands de chocolatiers et confiseurs asiatiques de luxe ne cesse d'augmenter.

Les International Cocoa Awards " Cocoa of Excellence" ont, cette année encore, pour objectif de mettre en valeur le travail des planteurs et les crus extrêmement rares.  Parmi les nouveautés du salon, l'organisation de la plus grande compétition mondiale consacrée à l’"art du chocolat",  la Finale du World Chocolate Masters et, d'autre part, un nouvel espace BtoB réservé aux professionnels.

Le "bean to bar"

Le rendez-vous annuel est aussi un moment fort pour mettre en exergue les nouvelles tendances de la consommation dont le fameux concept montant du "bean to bar", déjà fortement souligné dans l'édition 2014 et qui entend réduire le nombre d'intermédaires dans la chaîne. Les grands noms internationaux du chocolat, comme Dari K (Japon), Willie’s Cacao (Royaume-Uni), Oialla (Danemark), Marou (Vietnam), Chocolate Naive (Lithuanie), Benoit Nihant (Belgique), Pacari (Equateur), aux côtés des Français Stéphane Bonnat, François Pralus, Patrice Chapon, ou encore les Chocolats Cluizel… revendiquent maintenant de travailler directement la fève et maîtriser l'ensemble de leur chaîne, sans passer par les produits chocolatés industriels des grands groupes de la filière comme Barry Callebaut entre autres.

Le salon met aussi en avant le Fashion cooking, mais aussi le chocolat "no sugar" ainsi que les grands crûs de cacao. Les nostalgiques, quant à eux, pourront constater que le chocolat blanc fait aussi, semble-t-il, son retour, comme les pâtisseries "de notre enfance".

Aujourd'hui, le Salon du chocolat, lancé à Paris en 1995, se tient à travers le monde, à New York, Moscou, Pékin, Shanghai, Le Caire, Salvador de Bahia, Lima, Séoul, Beyrouth, en Europe à Zurich, Bruxelles, Londres, Milan, Monaco, et en France à Marseille, Cannes, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, Nantes.

A quand Abidjan ? Peut-être un dossier pour le président Alassane Ouattara dont la réélection en Côte d'Ivoire a été annoncée hier aussi...

 

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +