28 novembre 2017 - 15:00 |

Persistance de ravageurs sur les mangues d’Afrique de l’Ouest entrant sur le marché européen

Les mangues d’Afrique de l’Ouest arrivant sur le marché européen ne sont pas encore totalement libérées de leur principal ravageur, la mouche des fruits (Tephritidae).

Europhyt, le système de notification et d’alerte rapide des interceptions phytosanitaires pour les Etats membres de l’UE et la Suisse, géré par la Commission européenne, a procédé à plusieurs notifications pour la campagne 2017 (mars à octobre).

Les interceptions sont restées globalement trop élévées en dépit des efforts considérables entrepris tant pas les autorités publiques que le secteur privé, souligne le Coleacp.

Un peu plus d’une centaine d’interceptions ont été réalisées sur les mangues en provenance de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina Faso, du Sénégal et de la Guinée lors de la campagne 2018 (cf. tableau ci-dessous) . Les interceptions sont plus fréquentes en fin de campagne.

Source : Coleacp d'après les données d' Europhyt
Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +