28 novembre 2019 - 17:52 |

Le Sénégal maintient le prix au producteur d’arachide à FCFA 210 le kilo en 2019/20

Voici une nouvelle qui ne va pas ravir les producteurs d’arachide. Dans un communiqué publié hier à la suite du Conseil des ministres, le gouvernement sénégalais a décidé de maintenir le prix au producteur de l’arachide à FCFA 210 le kilo lors de la campagne 2019/2020. Il précise dans le même temps que la campagne officielle débute mardi prochain, le 3 décembre.

« Le Président de la République a fixé le démarrage de ladite campagne, le mardi 3 décembre 2019 et le prix d’achat au producteur à 210 CFA/kg d’arachide comme prix plancher », peut-on lire. Le président Macky Sall a décidé de suivre la proposition du Comité national interprofessionnel de l’arachide (CNIA).

Dans le même temps, le Chef de l’Etat a demandé aux ministres de l’Agriculture, du commerce, des finances, de l’économie, de l'intérieur et de l’industrie « à prendre les dispositions requises pour le bon déroulement de la commercialisation des produits agricoles sur l’ensemble du territoire national ».

Comme nous l’évoquions jeudi dernier (Lire : Campagne arachidière sous tensions au Sénégal ?), la nouvelle d’un renouvellement du prix de l’année dernière inspirait des craintes de la part de producteurs « L’État pouvait aller jusqu’à 225 francs CFA. Nous représentons plus de 70% de la population sénégalaise, donc nous devons avoir notre part dans le budget, car avec nos factures d’eau et d’électricité, nous avons les mêmes charges que les citadins », pouvait-on lire il y a une semaine dans Senenews.

Le mécontentement s’amplifiait face au silence du ministre Moussa Baldé. Nul doute que la confirmation de ce prix au producteur sera accueillie froidement par les producteurs.  Ainsi, à l’issue du Conseil des ministres, le Chef de l’Etat a demandé au ministre de l’Agriculture de « veiller […] à l’application rigoureuse des prix au producteur officiellement fixés pour l’arachide et au suivi adéquat des opérations de collecte, de financement et de paiement ». En effet, on se souvient l’année dernière du blocage de la campagne 2017/2018 suite au non-paiement par la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos) d’une facture de FCFA 6 milliards (environ € 9 millions) aux opérateurs privés stockeurs d’arachide.

Chose qui ne devrait toutefois pas se reproduire cette année suite à la signature d’une convention de financement avec la Société islamique internationale de financement du commerce (ITFC) afin que la Sonacos bénéficie d’un montant de FCFA 30 milliards (€ 45 millions) pour financer l’achat de graines d’arachides au titre de la campagne de commercialisation arachidière 2019/20 (Lire : La Sonacos boucle le financement de sa campagne arachidière 2019/20).

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +