29 mai 2018 - 08:00 |

Le Nigeria rejoint l'African Risk Capacity et le Togo teste sa couverture inondations

Lors de la tenue de sa conférence des partis à Nouakchott, mi-mai, l’Institut de la mutuelle panafricaine de gestion des risques (African Risk Capacity-ARC) a choisi le Togo comme pays pilote pour la mise en œuvre de son assurance contre les risques liés aux inondations, a-t-il été rappelé en Conseil des ministres vendredi à Lomé

Rappelons qu'afin de protéger son agriculture contre les catastrophes naturelles -inondations, sécheresses, etc., le Togo a rallié l'ARC le 2 mai 2017. Selon le Protocole d’accord, au-delà de l’identification de la nature des risques, le programme prévoit de renforcer les capacités de gestion des catastrophes.

S'agissant de l'ARC, rappelons que la semaine dernière, à Busan, en Corée, en marge des 53èmes assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) (lire nos informations), l'Institut a signé un protocole d'accord avec le Nigeria.

L'ARC qui, lors de la réunion de la BAD, a reçu un soutien appuyé de la part du président de la Banqe panafricaine Akinwumi Adesina. Les deux institutions avaient signé un accord de partenariat en 2017.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +