29 juin 2018 - 13:30 |

40 000 jeunes ruraux au Niger ciblés par la Banque mondiale

C'est un total de FCFA 66 milliards (€ 100,3 millions) qui seront alloués au secteur rural et aux jeunes au Niger, suite à la signature hier de trois accords de financement entre la Banque mondiale et le gouvernement à Niamey, rapporte l’ANP.

Plus précisément, il porte sur le financement du Projet Emploi des Jeunes et Inclusion Productive (PEJIP; FCFA 16,5 milliards) et un don additionnel de FCFA 27,5 milliards, ainsi que du Projet de développement des compétences pour la croissance (Prodec) et du Projet régional d’amélioration des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l’Ouest (Redisse III).

Le PEJIP a pour objectif d’accroître les activités génératrices de revenu des jeunes nigériens en ciblant 40 000 jeunes âgés de 15 à 25 ans dans certaines zones rurales et péri-urbaines des huit régions du Niger. Le projet prévoit d’offrir un ensemble intégré de services conçus pour stimuler la productivité et encourager la diversification des activités en levant les principaux obstacles auxquels se trouve confrontée la jeunesse nigérienne.

Concernant le financement additionnel accordé au Prodec, il permettra à ce projet de poursuivre ses objectifs d’amélioration de l’efficacité et de la pertinence de la formation professionnelle et technique, mais aussi de développement des compétences à court et moyen termes, en plus de la promotion des programmes d’apprentissage dans les secteurs agro-pastoraux, rapporte l'ANP. Ce financement mettra également un accent particulier sur la formation des jeunes dans les secteurs de l’agriculture et de l’élevage, les deux pivots de l’économie nigérienne.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +