29 juillet 2020 - 08:39 |

Premier crédit de l'AFD à la BIDC pour la relance dans la Cedeao

La Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (BIDC) et l’Agence française de développement (AFD) ont signé hier leur première ligne de crédit. Il s'agit d'un financement de FCFA 32,8 milliards (€ 50 millions) pour  "promouvoir une intégration économique et financière plus aboutie dans la sous-région ouest-africaine", selon le communiqué.  Cet appui financier est accompagné d’une subvention d’assistance technique de FCFA 263 millions (€ 400 000).

 

Jusqu'alors, les deux institutions ne s'étaient engagées que sur une subvention d’assistance technique de € 500 000.

 

Dans un contexte post-covid, cette facilité de crédit permettra à la BIDC de financer environ € 100 millions d’investissements privés de relance économique, souligne encore le communiqué.

 

Bras financier de la Cedeao, la BIDC est très impliquée dans les projets agricoles et de développement rural. Elle dispose de deux guichets : un pour les opérations publiques et un pour les opérations privées.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +