29 juillet 2022 - 14:39 |

Cacao : la Côte d'Ivoire et le Ghana augmenteront la prime d’origine en août

La Côte d’Ivoire et le Ghana ont annoncé aujourd’hui qu'ils augmenteraient le mois prochain la prime que les chocolatiers et les négociants paient pour leurs fèves.

Ainsi, le Conseil café cacao (CCC) de Côte d'Ivoire a fixé sa prime - ou différentiel d'origine - à zéro pour le mois août contre -125 livres par tonne en juillet. De son côté,  le Cocobod au Ghana augmentera son différentiel d'origine à 20 livres la tonne en août contre -50 livres la tonne en juillet.

Le différentiel d'origine du Ghana est plus élevé car ses fèves sont généralement de meilleure qualité.

Au mois de mai dernier, au terme des travaux de la première réunion du Comité économique et commercialisation de l'Initiative Cacao Côte d'Ivoire-Ghana (ICCIG), le CCC et le Cocobod avaient mis en place un cadre conjoint pour le suivi des différentiels d’origine pour le cacao et d’assurer une plus grande transparence en publiant chaque mois les différentiels ( Lire : Les exportateurs locaux de cacao en Côte d'Ivoire devront-ils aussi publier leur prime au producteur ?).

Au mois de  juin était publié pour la première fois le  niveau de prime que le négoce et les industriels paient pour le cacao exporté, en d’autres termes, la « prime pays » (Lire : La Côte d'Ivoire et le Ghana publie leur prime pays sur le cacao pour juin).

Le Ghana espère vendre le reste de ses contrats d'exportation de cacao pour la campagne 2022/23 avec un différentiel positif, ont indiqué à Reuters des sources proches de Cocobod. La Côte d'Ivoire a déjà vendu tous ses contrats pour la prochaine récolte principale 2022/23 (Lire :La Côte d’Ivoire a déjà vendu 1,52 Mt de cacao de la prochaine récolte principale) mais espère appliquer un différentiel positif pour la récolte intermédiaire 2022/23 et la campagne 2023/24.

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +