29 juillet 2022 - 10:34 |

Les barrages hydro-agricoles en Côte d'Ivoire devraient "transformer le mode de culture"

Hier, les travaux du barrage hydro-agricole de Sologo ont été officiellement lancés, l’occasion pour le Premier ministre Patrick Achi de se rendre au barrage de Solomougou en cours de réhabilitation. Ces deux ouvrages s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du programme des Filières agricoles durables de Côte d’Ivoire (FADCI).

 

Ces infrastructures devraient permettre de « transformer totalement le mode de cultures », a promis le Premier ministre, dans les régions concernées que sont les sous-préfectures de Tioroniaradougou (villages de Nambékaha, Sienkolokoro, Kaforo et Fegoha) et de Guiémbé (villages de Guiémbé, Kafiné, Gbapolkaha, Talleré et Karakpo), précise le communiqué.

 

A ces barrages s’ajoute le bitumage du tronçon Korhogo-Sologo long de 14 km. En outre, a été évoquée la construction d’un établissement d’enseignement technique et professionnel dans le secteur de l’agriculture pour les jeunes de la localité afin de leur permettre de se spécialiser dans les différents domaines agricoles. »

 

Notons qu’en avril 2019, le ministère de l’Agriculture et du développement rural avait obtenu des fonds au titre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) avec la France afin de financer ce projet FADCI à hauteur de FCFA 58,7 milliards (€ 89,5 millions) pour réhabiliter le barrage de Sologo et aménnager 182 ha de plaine en aval ainsi que réhabiliter le barrage de Tchaloni et aménager 452 ha dans le département de Boundiali.

 

La réhabilitation du barrage de Solomougou a été financé en 2019 dans le cadre d’un C2D de FCFA 17 milliards. Ce barrage et l’aménagement de 810 ha en aval devraient favoriser une riziculture sur 240,89 ha, la polyculture sur 544,52 ha, la pisciculture sur 15,82 ha et une zone boisée sur 75,48 ha.

.


 

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +