29 août 2018 - 20:25 |

Tournée à vocation économique pour Angela Merkel en Afrique de l’Ouest

La chancelière allemande Angela Merkel a démarré aujourd’hui une tournée marathon en Afrique de l’Ouest qui la conduira successivement au Sénégal, au Ghana et au Nigeria. Si la question des migrations sera sur la table, ce voyage sera surtout à vocation économique, une importante délégation d’entreprises accompagnant la chancelière. Plusieurs secteurs sont représentés comme l'électrification, l'automatisation, la gestion de l'eau, la numérisation et les énergies renouvelables.

Face à la presse, la semaine dernière le président d’Afrika Verein, Stefan Liebing a estimé que le voyage d’Angela Merkel constituait un bon signal à la fois pour l’économie allemande et pour les pays africains. « L'engagement économique des entreprises allemandes en Afrique a considérablement augmenté récemment. Sur l’année en cours, l’économie allemande investira plus d’un milliard d’euros ». Une hausse des investissements attribuables en partie aux conditions plus favorables des garanties de crédit à l’exportation dans un certain nombre de pays africains. « Cela montre ce qui est possible si les PME sont soutenues par le gouvernement fédéral » a-t-il déclaré. Ainsi, par exemple, au Ghana les garanties Hermès pour les investissements ont été réduites de 10 à 5%.

Pour donner une nouvelle impulsion aux échanges économiques, le président d’Afrika Verein a suggéré la création d'un fonds d'un volume d'environ un milliard d'euros, à l’image de celui des Pays Bas d’un montant de €700 millions, pour « soutenir l'économie grâce à des prêts, des subventions et des garanties sur les investissements et les activités commerciales liés au développement ». Stefan Liebing a également souligné que le volume des garanties à l'export pour l'Afrique avait plus que doublé sur le 1er semestre 2018 pour atteindre €1,09 milliard dépassant déjà le total réalisé en 2017.

L’Allemagne, peu présente jusqu’à récemment sur le continent, a multiplié les initiatives depuis l’année dernière et fait de l’Afrique une priorité du G20 qu’elle présidait. Entièrement organisé par le patronat allemand, un premier Forum Afrique-Allemagne s’est tenu en mars 2017 à Berlin. Il a été suivi par un mini-sommet les 12 et 13 juin sur le thème « Partenariat africain G20 : investir dans un avenir commun » en vue du Sommet du G20 de Hambourg en juillet. A cette occasion, le Compact wtih Africa (CWA), qui vise à stimuler les investissements privés et les emplois en Afrique, a été lancé (cf. nos informations). Onze pays en sont bénéficiaires pour l’instant, dont le Ghana et le Sénégal.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +