29 septembre 2011 - 22:46 |

L’Ouganda cède 19% du capital de Kinyara Sugar Work Ltd

au mauricien Rai Holdings Ltd


(29/09/2011) L’Ouganda a cédé 19% du capital de la deuxième unité de production de sucre du pays, Kinyara Sugar Works, au mauricien Rai Holdings pour $9,1 millions, indique un communiqué du ministère des Finances. Dans cette opération, Rai Holdings s’est engagé à investir $55 millions sur les trois prochaines années pour accroître la production de sucre à au moins 200 000 tonnes par an. Il doit aussi construire une unité pour produire 35 megawatts d’électricité. Enfin, au bout de 5 ans, Rai Holdings devrait introduire les 19% du capital au Uganda Securities Exchange.
Initialement, l’Ouganda avait prévu de vendre 49% du capital de Kinyara Sugar Works à travers une introduction en bourse (IPO) en 2011. Les turbulences financières ont amené le gouvernement à retarder cette opération. Le porte-parole de l’unité de Privatisation, a précisé que le gouvernement avait engagé le processus pour vendre les 30% du capital mais non à travers une IPO.
L’Ouganda fait régulièrement face à une pénurie sévère de sucre. Ces deux derniers mois, les prix ont presque triplé et les supermarchés ont été obligés de commencer à rationner l’édulcorant. Pour faire face à cette situation, le pays a interdit le mois dernier les exportations de sucre et demander à l’East African Community (EAC) de lui allouer 40 000 tonnes d’importations en exemption de taxe.
Selon l’Uganda Sugar Cane Technologists Association (USCTA), l’Ouganda consomme environ 320 00 tonnes de sucre roux par an. Les trois principaux producteurs ne devraient pas atteindre l’objectif de 350 000 tonnes en 2011 compte tenue de la sécheresse et des perturbations dans l’approvisionnement électrique.
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +