29 septembre 2015 - 13:00 |

Olam veut doubler ses superficies café en Afrique

Le singapourien Olam entend doubler ses superficies de caféiers en Afrique notamment pour pouvoir améliorer le contrôle qualité fait sur place, a expliqué Deepak Kaul, vice-président café, à Reuters. Le groupe, contrôlé à 51,4% par la compagnie d'investissement Temasek Holdings, entend donc faire passer ses superficies des 2 200 ha actuellement cultivés en Zambie et en Tanzanie, à 5 000 ha.

Partant du principe que le consommateur, au plan international, veut de plus en plus un café issu d'une seule plantation, certifié et traçable, le groupe entend agrandir ses superficies actuelles.

Ainsi, en Zambie, des 1 200 ha actuellement en caféiculture, le groupe passerait à 2 700 ha. Une plantation gérée par sa filiale Northern Coffee et qui est encore en phase de développement : ses premières expéditions de café remontent tout juste au mois dernier. Le café était destiné au Japon. Il n'est pas précisé d'où viendraient les autres extensions de superficies.

Olam déclare détenir le plus grand réseau de caféiculteurs d'Afrique, avec plus de 2,8 millions petits planteurs dans 24 pays travaillant pour lui. Le groupe contrôle donc l'ensemble de la chaîne, de la production à la distribution et au marketing. Actuellement, il entend tirer profit de la chute des cours de nombreuses matières premières pour faire des acquisitions. Il serait prêt à y consacrer $ 2 milliards (près de € 1,8 milliard).

Rappelons qu'outre le café, le groupe opère en Afrique dans quasiment toutes les filières agricoles.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +