29 octobre 2008 - 12:43 |

Barry Callebaut a triplé la capacité de production de son usine de San Pedro

La Côte d’Ivoire ambitionne d’être le premier transformateur mondial de cacao en 2010

(29/10/08) Fin octobre, Barry Callebaut a inauguré les nouvelles lignes de production de l’usine de cacao certifiée ISO 9001 de San Pedro, à l’ouest de la Côte d’Ivoire, propriété de sa filiale
SACO. L’investissement d’une valeur de 30 millions d’euros sur ces deux dernières années permet de tripler la capacité de l’usine, en la portant à 105 000 tonnes par an. Barry Callebaut a également un projet d’une usine de transformation de 70 000 t à Abidjan.
Lors de l’usine de Saco, Marie-Louise Acquah, seconde vice présidente du comité intérimaire ivoirien gérant le secteur cacao avait déclaré «Notre objectif est de transformer au moins la moitié de notre production annuelle de fèves dans les prochaines années». La capacité de transformation de la ville de Sanb Pedro devrait quintupler pour atteindre 250 000 tonnes en 2010, contre 49 000 t en 2007, avec la construction de nouvelles usines et l’extension des existantes. Quant au port d’Abidjan, la capacité devrait être portée à environ 544 000 t d’ici 2010 souligne Marie-Louise Acquah. Pour encourager la transformation sur place, le gouvernement envisage de d’introduire des avantages fiscaux.
En 2007/08, la Côte d’Ivoire n’a transformé que 360 000 t de cacao, soit environ 37% de sa production, selon les chiffres de l’International Cocoa Organisation (ICCO). Toujours selon l’organisation internationale, les Pays-Bas, premier mondial, devrait transformer 460 000 t de fèves en 2007/08, suivit de l’Allemagne avec 405 000 t et des Etats-Unis 3950 000 t.
Par ailleurs, Barry Callebaut a annoncé que dans le cadre de l’initiative de Biolands et Barry
Callebaut, soutenus par Sarotti et le portail internet Utopia en faveur du cacao biologique (cf. http://commodafrica.com/fr/actualites/matieres_premieres/barrycallebaut), 250 000 fèves de cacao ont été semées en octobre 2008, dans plus de 100 pépinières à travers différents villages de la région de Mbeya, au sud-ouest de la Tanzanie.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +