30 mars 2015 - 00:00 |

Le prix de la noix de cajou dépasse les FCFA 300 en Côte d'Ivoire

Le Conseil du coton et de l’anacarde a annoncé vendredi qu'au lieu des FCFA  275 le kilo, prix minium bord champ fixé fin février par le gouvernement pour la campagne en cours, les producteurs perçoivent FCFA 300 francs dans des localités comme Kaniasso et FCFA 325 le kilo dans les villages comme Dioulatièdougou.

"La demande est tellement forte que nous n’avons pas le temps de sécher le produit avant sa commercialisation. Quand vous êtes en train de ramasser les noix que les acheteurs vous mettent la pression, vous faites quoi ? ", s’est interrogé un producteur, rapporte l'AIP.

Une situation qui inquiète le chef d’antenne du Conseil du coton et de l’anacarde, Soro Nabala, car sous la pression des acheteurs, les producteurs n’ont pas le temps de bien sécher le produit. D'où la multiplication de ses visites de terrain pour prodiguer des conseils aux producteurs, en vue d’une bonne qualité de noix de cajou à Odienné.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +