30 mars 2020 - 18:06 |

Après le Vietnam sur le riz, la Russie limite les exportations de céréales

En réponse au coronavirus, le ministère de l’Agriculture de la Russie, le plus grand exportateur mondial de blé, a proposé de limiter les exportations de céréales pendant trois mois. La proposition limite à 7 millions de tonnes (Mt) les exportations de céréales pour avril-juin suite à la demande du gouvernement russe cette semaine d'examiner si les exportations devraient être limitées en raison de la pandémie de coronavirus. Le ministère a déclaré que la mesure, si elle était approuvée, couvrirait les principaux types de céréales - blé, seigle, orge et maïs - pour aider à assurer la stabilité du marché alimentaire national.

Si la proposition est surtout symbolique, la Russie devant exporter plus ou moins 7 Mt sur l’ensemble de 2019/20 (qui se termine le 30 juin), elle fait craindre que Moscou prenne de nouvelles mesures pour préserver ses propres approvisionnements alimentaires au milieu du coronavirus.

Un autre exportateur de la mer Noire, l’Ukraine, surveille quotidiennement les exportations de blé et prendra des mesures si cela était nécessaire, selon une déclaration du ministère de l’Economie. Une réponse apportée aux boulangers et aux minotiers, qui avaient demandé que les exportations de céréales soient limitées pour éviter une flambée des prix du pain si la propagation du coronavirus s'accélère.

La semaine dernière, le Vietnam, troisième exportateur mondial de riz, a suspendu la signature des contrats d'exportation (Lire : Va-t-on manquer de riz ? ).  

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +