30 octobre 2017 - 07:30 |

La Malaisie, partenaire du Ghana pour l’industrie de l’huile de palme

La Malaisie, deuxième producteur mondial d’huile de palme, a ouvert un bureau régional du Malaysian Palm Oil Council (MPOC) à Accra, au Ghana, et ambitionne de créer des entreprises de transformation de l’huile de palme. Le Ghana qui est l’un des partenaires les plus importants de la Malaisie en Afrique de l’Ouest avec des échanges commerciaux qui se sont élevés à $337 millions en 2016.

Des annonces faîtes par le président du MPOC, Dato Lee Yeow Chor, lors du Ghana-Malaysia Oil Palm Trade Fair and Seminar (POTS) organisé la semaine dernière à Accra par le MPOC et le Malaysian Palm Oil Board (MPOB), avec le soutien de l’Association of Ghana Industries (AGI) sur le thème « Créer des partenariats mutuels, optimiser et développer les opportunités de l’huile de palme en Afrique de l’Ouest ».

Le Ghana a importé 213 000 tonnes (t) d’huile de palme de Malaisie pour une valeur de $ 150 millions sur les neuf premiers mois de 2017, en chemin pour une hause de 20% par rapport au volume importé en 2016. La Malaisie estime que la demande devrait encore croître pour atteindre 300 000 t en 2018.

Le Ghana a un déficit chronique en huile comestible. Les plantations d’huile de palme couvrent environ 300 000 hectares, dont plus de 80% sont cultivés par des petits agriculteurs privés, pour une production d’environ 480 000 tonnes par an. Or, la demande en huile et graisse est de 680 000 t par an.

« Nous sommes convaincus que la consommation d’huile de palme de Malaisie augmentera. Nous voulons aussi promouvoir d’autres sous-produits comme le savon, des acides gras et huile de palmiste. Nous sommes intéressés à accroître la valeur ajoutée des produits », a déclaré le président du MPOC. Il a ajouté que des entreprises malaisiennes étaient prêtes à conclure des accords de joint-venture avec des sociétés locales d’huile de palme pour fabriquer au Ghana des produits, tout en précisant que la Malaisie avait conclu de tels accords avec l’Indonésie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Colombie, etc. 

Dato Lee Yeow Chor estime que le marché d’Afrique de l’Ouest est une destination importante pour l’huile de palme malaisienne. « Ces dernières années, nous avons observé une hausse de nos exportations dans la région. L’année dernière, la Malaisie a exporté environ un million de tonnes d’huile de palme en Afrique de l’Ouest », a-t-il précisé.

Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +