30 octobre 2018 - 14:16 |

La Tanzanie augmente de 94% le prix des cajou et licencie le patron du Board

C'est le grand chamboule-tout en Tanzanie dans la filière cajou alors que la nouvelle campagne vient de démarrer. Le chef de l'Etat, John Magufuli, a ordonné une hausse de 94% du prix des noix de cajou et a licencié Wakuru Magigi, directeur-général de l'organe régulateur de la filière, le Cashewnut Board of Tanzania,.

Le prix minimum a donc été fixé à 3000 shillings tanzaniens ($ 1,31) le kilo contre Sh. 1550 précédemment. Et le Président a souligné que s'il n'y avait pas d'acheteurs à ce prix, le gouvernement était prêt à acheter les noix. Notons qu'en moyenne la campagne dernière (octobre/septembre), les noix étaient achetées même plus chères, à Sh. 3600 le kilo. En revanche, ce prix est tombé à Sh. 1900-2717 ces dernières ventes.

Mis au pied du mur, les acheteurs ont déclaré qu'ils acceptaient ce prix mais qu'en contrepartie, le gouvernement devait alléger certaines charges financières sur la production. Quant aux producteurs, ils sont ravis…

Rappelons qu'en valeur, les noix de cajou figurent au premier rang des exportations agricoles tanzaniennes, mais la faiblesse des prix offerts aux producteurs les incitent à faire de la rétention. Les recettes d'export du cajou sont passées de $ 270,6 millions en 2016 à $ 541,77 millions en 2017, surpassant le café et le tabac, selon les chiffres du Bureau national des statistiques. En volume, les exportations ont atteint 331 100 t l'année dernière contre 169 200 t en 2016.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +