30 novembre 2021 - 15:47 |

Tensions en vue sur le marché des fruits à coques ?

Amandes, noix, noisettes, noix de cajou, noix de pécan, pistache, etc. les fruits à coques sont de plus en plus plébiscités par les consommateurs pour leur apport nutritionnel. En dépit des perturbations engendrées par la pandémie de la Covid 19, la demande mondiale est demeurée forte au cours de la campagne de commercialisation 2020/21.  La majorité  des exportations de noix sont en hausse par rapport à la campagne précédente et a même atteint des record d'expéditions internationales, souligne l’International Nut and Dried Fruit Council (INC). 

Face à cette demande croissante, la production mondiale des fruits à coques a grimpé de 54% sur la dernière décennie. Mais, selon les dernières données de  l’INC, la production mondiale de fruits à coques[1] devrait baisser de 8% en 2021/22 à environ 5 millions de tonnes contre 5,433 Mt en 2020/21. Les amandes, les noix et les pistaches enregistrent les plus fortes baisses, sachant que les amandes sont en quelques sortes les « reines » des fruits à coques représentant en 2020/21 environ  31%  de l’offre mondiale suivies pas les pistaches et les noix (chacune 19%) puis les noix de cajou (16%) et les noisetttes (10%).

Ainsi la production d’amande baisserait de 8% principalement en raison d’une faible récolte aux Etats-Unis mais elle serait aussi en recul de plus de 14% en Espagne ; une mauvaise année aux Etats-Unis, en Iran et en Turquie ferait reculer la production de pistaches de plus de 30%  tandis que celle de noix baisserait légèrement de 1,5% avec une évolution négative due à la récolte moyenne en Chine, la saison courte en Californie après le volume record qu'elle a obtenu en 2020 /21, et la plus petite production du Brésil.

Noix de cajou et arachides en hausse

En revanche, les cultures de noix de cajou, de noisette et de macadamia devraient se progresser entre 3% et 7% en 2021/22, tandis que l'augmentation la plus importante est observée pour les pignons de pin, en hausse de 27%,  suite à des  récoltes plus abondantes en Chine et en Russie.

Pour la production mondiale de noix de cajou, l’INC estime qu’elle s’établira à 861 390 tonnes en 2021/22 en hausse de 2,9%.  Quant à la production d’arachides, La production d'arachide, elle est estimée à 50,5 millions de tonnes, soit 2% de plus qu'à la campagne 2020/21 grâce à la relance de la production au Brésil (+ 9%), en Chine (+ 4 %), États-Unis (+ 2 %), en Inde (+ 1 %), au Nicaragua (+ 14%) et au Nigeria (+ 8 %).

 

[1] Amandes, pistache, noix, noix de cajou, noisette, noix de pécan, pignon de pin, macadamia, noix du Brésil

 

Pays: 
Filières: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +