31 mars 2014 - 11:22 |

Au Cameroun, les journalistes formés au café et cacao

Le Système d’information des filières cacao et café (Sif) à l’oeuvre

(31/03/2014)

Une soixantaine de journalistes a assisté samedi à Bafoussam, dans la région de l’Ouest, au séminaire sur La contribution des médias dans la promotion d’une cacaoculture et d’une caféiculture de qualité au Cameroun. Sous le patronage du ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana, il était conjointement organisé par le Fonds de développement des filières cacao et café (Fodecc) et dans le cadre du projet Renforcement et Modernisation du Système d’information des filières cacao et café du Cameroun (SIF) lancé en 2009 par le ministère du Commerce.

Objectifs ? Rendre plus visibles les activités du Projet Sif sur le terrain et renforcer les capacités des médias et des radios communautaires en particulier à traiter de la production et de la commercialisation du café et du cacao. Selon le chef de station adjoint de la radio communautaire du Noun, N. Njoya, il faut encourager et réencourager les producteurs de café et de cacao: ”A un moment, ces deux produits furent abandonnés par les bassins de production dont fait partie le département du Noun. Il est question pour nous de rentrer travailler avec les producteurs, les points -relais et restituer cela à l’antenne. Ces cultures constituent un enjeux national ,il faut booster la quantité, améliorer la qualité et le label Cameroun”.

Il est question pour le projet Sif de constituer un réseau de journalistes à travers toutes les composantes de la presse nationale et les 20 radios communautaires pour porter le message aux producteurs du cacao et du café afin d’informer sur toute la chaine de valeur, de la production, au transport, transformation, fermentation , etc., explique Claude Frederic Mpogue chargé de mission du projet Sif .

Joseph Kapo à Bafoussam

Filières: 
Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +