31 mai 2016 - 08:30 |

Don chinois de € 27 millions à l'agriculture au Togo

Hier, à l'occasion de la 2ème visite du président du Togo, Faure Gnassingbé, en Chine depuis son arrivée au pouvoir en 2005, plusieurs conventions ont été signées dont une sur l'agriculture. Un don de FCFA 18 milliards (€ 27,3 millions) a été accordé pour des projets agricoles, souligne le site gouvernemental, republicoftogo, sans autre précision.

Notre confrère de Togo Matin fait le point des réalisations de la Chine dans le domaine agricole au Togo en citant le Centre pilote des techniques agricoles de Sanguéra ; le Complexe sucrier d’Anié qui est géré par la Compagnie nationale d’importation et d’exportation des équipements complets de Chine (Complant) et la Société sinotogolaise Sinto ; un champ d’expérimentation de variétés de maïs et de riz chinois pour améliorer la production du maïs.

D'autres accords ont été passés qui ont aussi un impact indirect sur l'agriculture. D'une part,  l'effacement partiel de la dette du Togo envers la Chine au 31 décembre 2015 et l'ouverture de discussions afin de revoir la conditionnalité des prêts accordés de manière à ce qu'ils soient plus favorables au Togo.

Le deuxième accord porte sur le financement de près de FCFA 36 milliards (€ 54,7 millions) pour la construction du barrage d'Adjarala, ouvrage commun au Togo et au Bénin. Les travaux, assurés par Sinohydro Africa, devraient débuter d’ici quelques mois et durer 4 ans, souligne-t-on. Le projet, démarrée en 1988, prévoit la construction d’une centrale de 3 blocs (3 X 49 MW) soit 147 MW.

Enfin, un prêt de FCFA 39 milliards (€ 59,3 millions) porte sur l’extension de l’aéroport international de Lomé avec la construction de deux terminaux. Rappelons qu'une nouvelle aérogare a été inaugurée fin avril.

 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +