31 octobre 2017 - 16:00 |

Accord entre Touton et le Cocobod pour une cacaoculture sans déforestation au Ghana

Le négociant français en cacao, la maison Touton, est entré en partenariat ce mois-ci avec le Cocobod au Ghana afin de combattre la déforestation liée à la culture de la fève, souligne Confectionerynews.com.

Ainsi, dans les districts de Juabeso et de Bia, dans la région de l'ouest du pays, des plantations de cacao seront développées auprès de 60 000 cacaoculteurs sans qu'il y ait déforestation. Sur les terres déjà déforestées, le projet entend redévelopper le système d'agroforesterie en pratiquant une cacaoculture sous ombrage. Ceci requiert aussi un important volet formation auprès des producteurs, notamment en agronomie car Touton entend faire passer les rendements actuels de 450 kg/ha en moyenne à 1 tonne/ha. En outre, l'accord tend à développer un marché pour des fèves climato-intelligentes.

Ce projet permettrait de réduire de 2,3 millions de tonnes les émissions de carbone chaque année jusqu'en 2020, ce qui pourrait générer $ 11,5 millions de revenus du Fonds carbone.

Ce projet intitulé "Partnership for productivity protection and resilience in cocoa landscapes"(PPRCL) a été monté en partenariat avec la Commission forestière du Ghana, l'Institut Agro Eco-Louis Bolk, le Nature Conservation Research Center (NCRC) et la coopération néerlandaise SNV.

Ceci fait suite au constat que 140 000 hectares (ha) de forêts, dans la High Forest Zone (HFZ), sont détruits chaque année, notamment à cause de la cacaoculture. Joseph Larrose, directeur durabilité chez Touton, a confié à confectionerynews que le cacao était responsable de 40% de la déforestation au Ghana. Les agriculteurs vendent leur terre pour l'exploitation minière illégale puis vont dans la forêt pour cultiver le cacao.

Sur les 400 000 t de cacao que Touton  traite chaque année, 180 000 t viennent du Ghana, un volume similaire à celui qu'il achète en Côte d'Ivoire, ces deux autres sources d'approvisionnement étant le Nigeria et le Cameroun. La maison de négoce bordelaise a acheté il y a deux ans une usine de liqueur de cacao à Tema au Ghana, qui s'ajoute à l'unité qu'il avait déjà chezle n°2 mondial de la fève.

Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +