10 juin 2011 - 09:32 |

Aquaculture: vers un renouveau de la Comhafat

La carte africaine est à jouer

(10/06/2011)

Le Maroc s’est engagé à améliorer la coopération halieutique régionale à travers un appui à la Conférence ministérielle sur la coopération halieutique entre les Etats africains riverains de l’Océan atlantique (Comhafat), a annoncé le 8 juin, à Libreville, le secrétaire exécutif de l’instance, Hachim El Ayoubi. ” D’ores et déjà, le Royaume du Maroc s’est engagé à financer la restructuration et la période transitoire vers le nouveau format (de la Comhafat)”, a affirmé M.El Ayoubi, qui s’exprimait à l’ouverture d’un séminaire de trois jours sur le développement de l’aquaculture en Afrique.

Le soutien marocain, a-t-il expliqué, permettra de le recrutement d’un personnel international, à même de renforcer les capacités de cette organisation qui a besoin aujourd’hui de ” se repositionner pour jouer un rôle majeur dans la coopération halieutiques en Afrique.

Après quelques années de léthargie, la Comhafat entend jouer ”pleinement” son rôle en apportant une réponse aux attentes de ses 22 Etats membres par le biais d’une approche régionale dans la gestion des pêches.

Basée à Rabat, au Maroc, cette organisation régionale a réitéré son engagement à prendre diverses initiatives pour accroître l’aquaculture avec l’intégration des artisans pêcheurs comme thème de recherche prioritaire.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +