21 août 2013 - 07:45 |

La baisse des cours du caoutchouc affecte SIPH

 

Même si le groupe augmente ses tonnages, la baisse des cours du caoutchouc va conduire SIPH à déprécier la juste valeur de ses plantations africaines de 17 millions d’euros au premier semestre. La société a prévenu qu’elle annoncera une perte à mi-exercice autour de 15 millions d’euros.

En Bourse, le titre qui a cédé 25% en six mois, semble avoir intégré les mauvaises nouvelles. Le cours du caoutchouc tend à se stabiliser et, traditionnellement, le second semestre représente la plus grosse partie de l’activité annuelle de SIPH.

Les dépréciations d’actifs n’auraient pas d’incidence sur la situation financière qui reste favorable et la société poursuit son programme d’investissements destiné à développer ses plantations. Michelin détient une participation de 20% dans SIPH, loin derrière l’actionnaire majoritaire SIFCA (55,6%).
 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +