01 février 2016 - 12:30 |

La Cocoa Processing Company Limited au Ghana en difficulté

Deux des trois usines de la Cocoa Processing Company Limited (PCC) situées à Tema ont été fermées la semaine dernière en raison de difficultés opérationnelles.  Ces deux usines, d’une capacité annuelle de broyage de 64 500 tonnes par an, produisent des produits semi-finis tels que du beure,  de la liqueur et de la poudre de cacao, principalement à destination de l’Europe. L’usine de confiserie, plus petite et qui produit une large variété de chocolat, reste ouverte.

Le porte-parole du PCC James Ekow Rhule  a indiqué que la compagnie a fermé les deux lignes de production le lundi 25 janvier et placé les travailleurs en congé. La fermeture devait durer environ quatre semaines.

Pour la direction, ces fermetures relèvent d’opérations de maintenance.  Néanmoins, la PCC, côté depuis 2003 au Ghana Stock Exchange, a rencontré des difficultés financières en 2013 et 2014, les chiffres de 2015 n’étant pas disponibles. Pour l’année fiscale 2014, la PCC avait accusé une perte de $16,3 millions, contre $11,8 millions en 2013. Le passif de la société s’élèvait à $60,1 millions. Le chiffre d’affaires avait diminué de près de 40% à $36,4 millions ($60,2 millions en 2013).

En juin 2015, le président du conseil d’administration de la PCC,  Jacob S. Arthur, avait indiqué qu’une partie substantielle du passif était du au Cocobod et à un consortium de banques. De mauvais résultats imputables selon la direction à plusieurs facteurs internes et externes : des pénuries de diesel, des pannes de courants, les difficultés de plusieurs pays de la zone Euro, principal marché, un approvisionnement discontinu en fèves de cacao. 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +