01 avril 2021 - 13:45 |

La BOAD veut doubler son capital pour investir plus notamment dans l'agriculture

Le président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), Serge Ekué, en poste depuis six mois, ne cache pas ses ambitions : il entend doubler ou presque le capital de l’institution en la faisant passer progressivement de FCFA 876 milliards à 1 626 milliards d’ici le milieu de l’année prochaine.

Pour ce faire, a-t-il expliqué hier en faisant le point sur ses premiers 180 jours, il sollicitera ses partenaires institutionnels traditionnels mais fera rentrer aussi de nouveaux actionnaires.  « Nous envisageons de doubler le capital de la Banque à travers la structuration d’une opération d’augmentation de capital dans laquelle les Etats membres et la BCEAO demeureront les actionnaires de référence, mais avec une éventuelle entrée au capital de partenaires stratégiques notés AA ou + », a-t-il déclaré, rapporte notre confrère TogoFirst. Pour ce faire, il doit faire grimper de deux crans la notation de l’institution auprès des agences de notation.

On lui souhaite de réussir car parmi les secteurs prioritaires qui devraient bénéficier de projets totalisant FCFA 3 300 milliards (€ 5,03 milliards) se trouvent l’agriculture, la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables (380 MW supplémentaires dont au moins 39% en renouvelables) et les infrastructures (12 700 km), deux secteurs indispensables au développement du monde rural et donc du monde agricole tant en termes de performance que d’attractivité. Le quart « au moins » de cette somme totale ira au soutien du secteur privé, soit une augmentation de 50% par rapport aux montants actuels allant au privé.

Parmi les projets agricoles, la BOAD veut contribuer à aménager 12 170 ha de riz avec pour objectif de produire 170 300 t par an.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +