01 juin 2021 - 15:33 |

Le Canada emboite le pas aux Etats-Unis sur les allégations de travail forcé en Malaisie dans l’huile de palme et les gants

Après les Etats-Unis, qui ont pris des sanctions, le Canada enquête sur les allégations de travail forcé dans les industries de fabrication de l’huile de palme et des gants en Malaisie. Emploi et Développement social Canada a déclaré à Reuters dans un courriel que son programme du travail «recherchait activement un certain nombre d'allégations de travail forcé dans différents pays et secteurs, y compris la fabrication d'huile de palme et de gants en Malaisie».

L’année dernière, les Etats-Unis ont interdit les importations en provenance de trois entreprises malaisiennes, soupçonnées de travail forcé. Il s’agit de Top Glove, le plus grand fabricant de gants en latex au monde, et les deux des plus grands producteurs mondiaux d’huile de palme, Sime Darby Plantation et FGV Holdings  (Lire : L’étau se resserre autour de l’huile de palme). De nouvelles enquêtes seraient en cours, avec de possibles sanctions, sur deux autres fabricants malaisiens de gants à savoir  Hartalega Holdings et une unité de Supermax Corp pour des allégations de travail forcé, selon Edge Weekly.

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +