01 septembre 2021 - 17:24 |

Le Sénégal suspend la taxe sur le sucre, le froment et le maïs et la TVA sur la farine de blé

Face à la flambée des prix des denrées alimentaires et  en conséquence  la baisse du pouvoir d’achat des ménages, le ministère des Finances et du budget du Sénégal a demandé aux douanes de suspendre la taxe sur le sucre pour une durée de 45 jours, qui prend effet au 30 août. Dans une note de service au directeur général des douanes, le ministère indique « Pour atténuer l’effet de la hausse combinée du coût du fret maritime et des prix sur les marchés internationaux, suite à la demande du ministre du Commerce et des PME, je sous instruis de suspendre, du 30 août au 15 octobre 2021, l’application de la taxe conjoncturelle (TCI) sur le sucre raffiné importé ».  Une décision prise alors que la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS) dispose d’un stock de 25 000 tonnes de sucre, selon Oumar Diallo, le directeur du Commerce extérieur. « A ce jour, seule l’offre locale de la CSS est disponible sur le marché, soit 25 000 tonnes » précisant que le stock résiduel de la CSS n’empêche pas l’existence de tensions sur les disponibilités et les prix au détail.

Une déclaration d’Oumar Diallo faite lors de la réunion du Conseil national de la consommation réunit hier par la ministre du Commerce et des PME, Aminata Assome, pour tenter de trouver des solutions pour juguler la hausse des prix de première nécessitée. Parmi les propositions avancées par la ministre figurent notamment la réduction de la taxe d’ajustement à l’importation de 10 à 5% sur les huiles brutes importées, le maintien de la TVA à 0%  sur le riz, la suspension des droits de douanes sur le blé et l’application d’un taux de TVA de 0% sur la farine de blé.  

Et des premières réponses ont été apportées dans la foulée. En effet, une circulaire du ministère des Finances et du budget en date du 31 août annonce la suspension, d'une part de la TVA sur la farine de blé  à partir du 1er septembre pour une durée non précisée, et, d'autre part à partir du 2 septembre  et jusqu’au 31 décembre 2022 l’application de la taxe d’ajustement à l’importation (TAI) sur le froment (blé) et le maïs ramenant les droits de douanes finaux à zéro. 

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +