01 décembre 2020 - 15:01 |

Cacao : la Côte d’Ivoire et le Ghana sanctionnent Hershey

La Côte d’Ivoire et le Ghana passent à l’offensive et annulent tous les programmes de durabilité gérés par la société américaine Hershey, accusant le chocolatier américain d’essayer d’éviter de payer le différentiel de revenu décent (LID) de $400 la tonne destiné à améliorer les revenus des producteurs (Lire : Hershey, coupable de la guerre du cacao ? ). Les entreprises gérant des programmes pour le compte du chocolatier basé en Pennsylvanie seront également interdites de les exploiter.

Dans une lettre adressée à Hershey et vue par Reuters, le Conseil café cacao (CCC) de Côte d’ivoire et le Cocobod au Ghana accusent Hershey d’utiliser la bourse de New York (ICE) pour se procurer des volumes inhabituellement importants de cacao afin d’éviter la prime. «Le LID a été mis en place pour protéger les agriculteurs ivoiriens et ghanéens qui ont été les perdants dans la chaîne d’approvisionnement mondiale du cacao», ont déclaré les régulateurs des deux pays ajoutant «La conspiration et les machinations de votre entreprise pour se soustraire au paiement du LID démontrent votre engagement passif à améliorer les revenus de trois millions de cacaoculteurs ouest-africains".

De son côté, Hershey a affirmé «Nous continuerons à participer au LID pour soutenir les moyens de subsistance des producteurs de cacao à l'avenir» ajoutant «Nous sommes impatients d’en discuter plus avant avec la Côte d’Ivoire et le Ghana et, espérons-le, de poursuivre les programmes de développement durable dont bénéficient les producteurs de cacao aujourd’hui.» Dans sa déclaration, la société américaine précise : «Notre préoccupation est qu'en interrompant les programmes de durabilité de l'industrie, les producteurs de cacao seront négativement affectés car ils ne bénéficieront plus des avantages fournis par nos programmes sur le terrain ainsi que de la prime de prix du cacao certifié».

La Côte d’Ivoire et le Ghana ont également retiré leur adhésion à la Cocoa Merchants Association of America (CMAA) et examinent celle à la Federation of Cocoa Commerce à Londres.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +