02 octobre 2019 - 12:18 |

Agrolight, une initiative de la diaspora dans l'agriculture urbaine biologique à Abidjan

Parmi les différents exemples de membres de la diaspora qui ont investi dans l'agriculture en Afrique de l'Ouest se trouve Gnepa-Joël Anani,  franco-ivoirien qui a fondé en 2017 à Abidjan la start-up Agrolight spécialisée dans l’agriculture urbaine biologique. Auparavant, il avait vécu 13 ans en France où il a eu son bac électrotechnique et un BTS en management puis huit ans en Angleterre où il a obtenu son Bachelor en économie.

"Si, dans les pays en développement, l’agriculture urbaine constitue souvent une stratégie de subsistance alimentaire des ménages pauvres, dans les pays développés, elle est davantage une revendication citoyenne en faveur d’un meilleur accès à une alimentation saine et à un cadre de vie de qualité", explique à Sputniknews l'entrepreneur qui, précise-t-il, a développé son entreprise sur fonds propres.

Il cultive 850 m2 situé à Angré Chateau, un quartier du nord d’Abidjan, en divers légumes (tomate, concombre, piment, oignon, ail…) et arbres fruitiers (bananier, cocotier, palmier...), des produits vendus à des particuliers, mais aussi à des restaurants et marchés, précise notre confrère. Gnepa-Joël Anani entend développer d'autres sites de production à Abidjan et dans d'autres grandes villes du pays, mais aussi en milieu rural.

"Agrolight est par ailleurs spécialisée dans la conception et le suivi de projets d’agriculture urbaine biologique et hors sol, ainsi que dans la vente de matériels agricoles".

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +