02 novembre 2022 - 19:40 |

Sur un marché des amandes de cajou en berne, l’Afrique de l’Ouest progresse

Le ralentissement de la demande des amandes de cajou est net dans les pays occidentaux sur les huit premiers mois de l’année. Mais cette baisse est concentrée sur les Etats-Unis, historiquement le plus gros importateur d’amande de cajou, souligne le spécialiste N’kalô. En effet, les importations sont en recul de 10% par rapport à la même période en 2021 pour atteindre 105 541 tonnes. En revanche, l’Europe a bien résisté et les importations d’amande sont en très légère hausse (+1%) à 107 829 tonnes.

Mais tant en Amérique du Nord qu’en Europe, les trois fournisseurs historiques, à savoir le Vietnam, l’Inde et le Brésil, perdent des parts de marché à la faveur de l’Afrique de l’Ouest, en particulier la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Burkina Faso.

Ainsi,  aux Etats-Unis, si le Vietnam demeure de loin la première origine des amandes importées avec près de 90% des volumes, les importations sont en recul de 10% sur les 8 premiers mois alors qu’elles grimpent de 55% pour les amandes en provenance de la Côte d’Ivoire, de 54% pour le Nigeria, de 41,7% pour le Burkina Faso. Pour l’Europe, l’origine vietnamienne stagne tandis que celle de Côte d’Ivoire progresse e 43%, du Burkina Faso de 14%, du Nigeria de 51%.

A noter que la Côte d’Ivoire est le deuxième fournisseur d’amande de cajou tant des Etats-Unis que de l’Europe derrière le Vietnam.

 

 

Pays: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +