03 mai 2021 - 18:48 |

La Côte d'Ivoire, calculette en main, pour dédommager du DRD les exportateurs

C’est l’abondance ! On s’en doutait un peu au regard des arrivages aux ports ivoiriens qui étaient, au 25 avril, de 7,5% supérieurs à leurs volumes l’année dernière, sur la même période. Ils atteignent 1,846 millions de tonnes (Mt).

Et vendredi, le directeur général du Conseil du café-cacao (CCC), Yves Brahima Koné, a annoncé que la production de cette campagne 2020/21 en cours est attendue à 2,225 Mt.

Il a fait cette déclaration lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion à Abidjan avec les exportateurs de cacao sur la question du remboursement des coûts découlant de la mise en œuvre début octobre 2020 du différentiel de revenu décent (DRD) de $ 400 sur chaque tonne exportée. Rappelons que le Ghana a fait de même.

Grâce à ce DRD, a précisé le patron du CCC, les producteurs ont directement perçu plus de FCFA 516 milliards (€ 786 millions) et les 80 exportateurs nationaux et internationaux FCFA 10,57 milliards (€ 16 millions). M. Koné a réfuté les informations faisant état du paiement de FCFA 20 milliards aux seules multinationales.

Les exportateurs demandent un remboursement de FCFA 13 (€ 0,020) le kilo mais le CCC a déclaré être dans l’incapacité financière d’honorer une telle demande, proposant FCFA 5 le kilo. Mais pour l’instant. Car, apparemment, le CCC travaille avec les exportateurs pour étudier la possibilité de verser le reste de la somme la campagne prochaine.

 

Mots-clés: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +