03 novembre 2020 - 13:55 |

Pour Mondelez, la demande en chocolat et biscuit n’a pas faibli au contraire

Le confinement propice à la consommation de chocolat ? Pour Mondelez International, le groupe agroalimentaire américain aux marques Oreo, Milka, Toblerone, Lu ou Cadbury, la réponse est affirmative au regard de ses résultats en croissance au troisième trimestre 2020 en dépit des incertitudes causées par la pandémie de la Covid-19. Le chiffre d’affaires progresse de 4,9% à $6,665 milliards, tiré par les consommateurs nord-américains (+12,3%) et européens (6,3%) et le bénéfice net de 21,4% % à $1,119 milliard.

Le reconfinement instauré dans de nombreux pays européens devaient donner une nouvelle impulsion. «Voyant où nous en sommes avec la Covid-19 et le fait que nous aurons probablement plus de recommandations pour rester à la maison, nous nous attendons à ce que cette consommation élevée se poursuive pendant un certain temps», a déclaré le PDG Van de Pu.

Sur l’ensemble de 2020, le groupe s’attend à une croissance organique de ses ventes de l'ordre de 3,5% pour un bénéfice ajusté par action, qui devrait croître de 5%.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +