04 janvier 2022 - 18:30 |

Alassane Ouattara érige l'agriculture en pilier de la croissance ivoirienne en 2022

Après un taux de croissance économique positif d’environ 2% en 2020 et 6,5% en 2021, la Côte d’Ivoire poursuivra cette dynamique en 2022 avec un taux de croissance projeté à environ 7%, a annoncé le président Alassane Ouattara lors de ses vœux le 31 décembre.

L’agriculture est en première ligne dans la première des trois priorités qu’il a ciblées pour 2021.

La première priorité consistera à transformer l’économie, souligne le communiqué. « Pour y parvenir, le Chef de l’État compte amplifier la modernisation de l’agriculture pour augmenter ses rendements et les revenus des producteurs, réduire le coût de la vie et accélérer l’industrialisation du pays par la transformation locale des matières premières ainsi que l’accès des populations à l’éducation, à la santé et à un logement décent, à un coût abordable », a-t-il dit.

La seconde priorité pour 2022 est l’emploi des jeunes et des femmes et la troisième la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption.

Alassane Ouattara a évoqué aussi "l’importante découverte de pétrole et de gaz faite en 2021, avec le gisement « Baleine », ainsi que la transformation structurelle de l’économie. "Nous continuerons d’investir dans les infrastructures pour améliorer la fluidité du trafic dans le Grand Abidjan, désenclaver les zones rurales, relier toutes les capitales régionales, et rendre accessibles tous les chefs-lieux de département de notre pays, par des voies bitumées".

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +