04 juin 2020 - 18:39 |

Au Bénin, $160 millions de la Banque mondiale pour les filières agricoles dont le cajou et l’ananas

La Banque mondiale, via l’Association internationale de développement (IDA), a accordé au Bénin un crédit de $160 millions pour accroître la compétitivité des chaînes de valeur agroalimentaires, en particulier l’ananas et le cajou, et développer de nouvelles chaînes pour l’exportation dans les produits agricoles frais notamment.

Ainsi, près de 10 000 hectares de plantations d’ananas et 135 000 hectares de plantations de noix de cajou vieillissantes seront remplacés ou nouvellement développés avec un matériel végétal à haut rendement. Il est également prévu la construction d’un terminal de fret pour l’entreposage frigorifique des produits hautement périssables et des infrastructures commerciales connexes au niveau du futur aéroport à Glo-Djigbé, précise la Banque mondiale. Toujours au niveau logistique, et afin d’accroître in fine la compétitivité des produits agricoles frais et de faciliter l’accès aux marchés, seront réhabilités 1 200 km de routes et l’entretien de 4 200 km de pistes rurales.

Seront également encouragés les investissements du secteur privé dans les chaînes de valeur sélectionnées- ananas, cajou, fruits et légumes frais - et l’installation au Benin de fournisseurs de services logistiques, grâce à un mécanisme de soutien aux investissements agricoles à travers l’octroi de subventions à frais partagés aux bénéficiaires, et un mécanisme de partage des risques.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +