04 octobre 2016 - 12:00 |

Le riz noir des Marrons au Suriname vient de l'ouest de la Côte d'Ivoire

Le riz noir cultivé par les Marrons, les descendants d'esclaves noirs qui vivent aujourd'hui principalement à l'intérieur des terres au Suriname, présente des similitudes avec un type particulier de riz noir provenant de l'Ouest de la Côte d'Ivoire, selon une recherche scientifique menée à l'Université de Wageningen, aux Pays-Bas, et dont il a été fait état des résultats hier.

En effet, plusieurs graines de riz noir du Suriname ont été plantées au Horticus Botanicus à Amsterdam, ce qui a permis de comparer l'ADN de ces plantes arrivées à maturité avec une centaine de variétés de céréales noires provenant de toute l'Afrique de l'Ouest, du Sénégal au Tchad. C'est ainsi que les scientifiques ont pu souligner les similitudes entre le riz noir du Suriname et une variété cultivée par les agriculteurs Mandé en Côte d'Ivoire.

Au Suriname, ce riz noir ne serait pas consommé par les Marrons mais sert davantage comme offrande, en mémoire de ce riz apporté d'Afrique pour nourrir les esclaves. Rappelons que les Marrons sont des descendants d'esclaves noirs se sont révoltés et enfuis des plantations avant l'abolition de l'esclavage.

On savait que ce riz venait d'Afrique mais on ne savait pas exactement d'où. C'est maintenant chose faite. Les chercheurs de Wageningen ont salué cette combinaison de recherche ethno-botanique, historique et génétique, permettant de retracer l'histoire non écrite des migrations des peuples et des cultures.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +