05 janvier 2021 - 15:35 |

Attention à la baisse du prix du sésame attendue par n'kalô !

Sur les différents marchés majeurs du sésame à travers le monde, les prix sont plutôt orientés à la basse et le spécialiste François Griffon de n’kalô s’attend à ce que cette « tendance du marché international » se « répercute sous peu sur les marchés locaux d'Afrique de l'Ouest ». Le spécialiste recommande aux producteurs de vendre au moins 50% de leur récolte sans tarder si cette baisse devait effectivement se dessiner sur les marchés locaux.

 

Mais pour l’heure, la situation est encore bonne sur les différents marchés d’Afrique de l’Ouest, est-il souligné dans le dernier rapport de marché de n’kalô, au 2 janvier. Certes, au Burkina faso, les acheteurs sont toujours peu nombreux et sont à la recherche de prix bas. Au Mali, « Les foires et les magasins de stocks des coopératives de producteurs ne désemplissent pas en sésame bigarré, semi blanc et blanc avec des graines de très bonne qualité. » Au Sénégal, la demande et la concurrence sont fortes face à une offre qui « reste toujours bonne ». En Côte d’Ivoire, les récoltes sont terminées, les stocks des producteurs « sont encore raisonnables » et « la demande se maintient ».

 

En Guinée, « le marché gagne de plus en plus en intensité », « les producteurs mettant petit à petit leur sésame au fur et à mesure que les prix montent. » Au Bénin, le marché est « très actif », avec une bonne demande notamment des acheteurs étrangers alors que l’offre demeure faible. En effet, dans ce pays, les agriculteurs ne font que découvrir « progressivement l’importance de cette culture », souligne le rapport de n’kalô.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +