05 mars 2021 - 15:52 |

Ethiopie : La lutte contre le travail des enfants dans le café passe par une refonte de la vision de la femme

La Côte d’ivoire n’est pas seule à devoir faire face à la question du travail des enfants dans ses filières agricoles. Le ministère du Travail américain vient d’octroyer un accord de coopération de $ 5 millions à l'ONG CARE afin de réduire le travail des enfants dans les champs de café éthiopiens, souligne le communiqué du gouvernement américain publié jeudi dernier.

Plus précisément, cette aide est administrée par le Bureau des affaires internationale du travail (ILAB) du ministère du Travail américain, en faveur du projet « She Thrives » (« Elle prospère » en français). Un programme qui vise à réduire le travail des enfants dans le secteur agricole éthiopien dans le cadre d’une approche axée sur le genre. En d’autres termes, ce programme vise à renforcer l’action de 10 300 personnes -des femmes et enfants vulnérables- présents dans 10 districts des régions de Gedeo et Oromia (zones de production de 95% du café éthiopien), ainsi qu’à changer les normes et les traditions communautaires qui favorisent le travail des enfants et fait perdurer l’inégalité des sexes. A terme, l’objectif de « She Thrives » est de créer une Agence pour les femmes et les filles vulnérables.

Rappelons que l’agriculture est le premier secteur d’emploi de l’Ethiopie et le café est le principal produit d’exportation du pays vers les Etats-Unis. On compte près de 4 millions de ménages qui se sont engagés dans cette culture. Mais, contrairement à d’autres secteurs d’exportation agricole, les femmes et leurs enfants occupent près de 70 % de la main d’œuvre dans le secteur caféier (récolte, lavage, tri des cerises de café). 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +