05 mai 2013 - 18:03 |

Manque de grumes en Afrique

Le marché des bois tropicaux est calme


(06/05/2013) Les prix des bois tropicaux ouest africains sont stables, les marchés européens et américains étant calmes. Toutefois la question de la disponibilité des grumes pour la transformation du bois semble préoccuper de plus en plus les industriels du bois, et en particulier pour les plus petites scieries qui n’ont pas de concessions et sont obligées d’acheter leurs grumes sur le marché, souligne ITTO. Les industriels du bois au Cameroun se plaignent de l’augmentation continue des prix des grumes estimant que si ce mouvement continue certaines petites entreprises pourraient être conduites à mettre la clé sous la porte. La disponibilité de grumes d’azobé pour la transformation locale est critique et limite ainsi l’offre de sciages pour l’exportation, principalement sur les marchés européens. Toutefois, observe l’ITTO, pour les autres espèces l’offre est suffisante au regard de la demande relativement faible. La demande pour le sapeli et le sipo demeure ferme, ces deux espèces étant les produits phares du marché actuellement. Sur le marché chinois, la demande pour les grumes d’okoumé est soutenue, qui soutient les prix qui pourraient encore s’apprécier.
L’ouverture de nouvelles concessions semblent être la seule solution pour améliorer l’offre de grumes en Afrique de l’Ouest et centrale mais les possibilités semblent réduites. A court terme, la seule possibilité se trouverait en République du Congo où de larges concessions pourraient être offertes dans le cadre d’une politique gouvernementale favorable.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +