05 juin 2020 - 18:02 |

Zenith Bank au Nigeria emboîte le pas d'autres pour financer l'agriculture

Le Nigéria manque de dollars pour importer alors la production et la consommation locales sont encouragées. La deuxième banque du pays en valeur marchande, Zenith Bank Plc, entend répondre à la demande croissante de ses clients de sourcer localement leurs matières premières après que la chute des cours du pétrole et le coronavirus aient tari les réserves en devises, souligne Bloomberg.

Selon le PDG de la Banque, Ebenezer Onyeagwu,: « Les entreprises qui seront leaders au cours des cinq prochaines années sont celles qui s’approvisionneront en matières premières localement […]. Si vous pouvez obtenir vos matières premières ici, vous ferez des affaires et ce sera moins cher - votre coût de stockage est moins cher, votre coût de transport est réduit ».

Afin de diversifier l’économie nigériane, la Banque centrale se tourne vers l’agriculture et annonce des taux préférentiels aux agriculteurs par le biais des banque commerciales. Rappelons que l'importation d’une dizaine de produits a été interdite : savon, ciments, lait, riz, etc. De nombreux clients de la banque semblent se montrer favorable à l’investissement dans la production agricole ainsi que dans l’industrie de transformation pour alimenter les brasseries, les entreprises alimentaires, et les établissements pharmaceutiques.

Le financement du secteur agricole est une problématique centrale pour bon nombre de pays ouest-africain, et il l’est d’autant plus à l’heure où le Covid-19 fait rage. Au Togo, les principaux responsables du ministère de l’Economie et des Finances ont rencontrés les dirigeants des principaux établissements de crédit du pays afin qu’ils participent au financement du secteur agricole. Republic of Togo publiait avant-hier que 0,2 % des crédits bancaires a été attribué à l’agriculture par les banques togolaises en 2019. Une bien maigre participation pour un secteur qui emploie 38 % de la population et contribue à 23 % de la richesse de la Nation. De même, le mois dernier au Burkina Faso les députés ont adopté le projet de loi de financement d’appui à la création d’une banque d’agrobusiness (PACBA) (Lire : Burkina Faso : les députés adoptent le projet de loi de financement de la Banque agricole).

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +